Fusion des régimes de retraite Agirc et Arrco au 1er janvier 2019

Par Pascale Gauthier | Article Fusion des régimes de retraite Agirc et Arrco au 1er janvier 2019 publié le 16 mai 2018 dans l’UFE Hebdo.

UFE fusion régimes de retraite Agirc Arrco

Comment se préparer à la fusion des régimes de retraite Agirc et Arrco ? 18 millions de salariés, dont 132 000 expatriés cotisants à la Cre Ircafex, et 12 millions de retraités du privé sont concernés. Les régimes de retraite Agirc et Arrco fusionnent le 1er janvier 2019 pour créer un régime unique Agirc-Arrco. Quelles seront les conséquences ? Comment se préparer ?

Vous êtes déjà à la retraite : vous n’êtes pas concerné dans l’immédiat

Les assurés dont la retraite avait une date d’effet avant 2019 ne sont pas concernés par la fusion. Les montants de retraite ne seront donc pas modifiés. Et, en particulier, les retraités cadres continueront à recevoir des versements Agirc et Arrco distincts.

Les droits familiaux seront améliorés

Le conjoint survivant pourra désormais prétendre à une pension de réversion dès 55 ans sans distinction entre les retraites Agirc ou Arrco. En effet, la condition d’âge était auparavant de 55 ans pour les retraites Arrco mais de 60 ans pour l’Agirc.

Les parents de 3 enfants ou plus auront droit à une majoration annuelle de leur retraite complémentaire Agirc-Arrco pouvant aller jusqu’à 2 000 €. La majoration enfants était plafonnée depuis 2012 à 1 000 € dans chacun des régimes. Cette mesure devrait donc être favorable aux cadres.

Vous êtes né après 1956 : attention au malus temporaire de 10 %

Afin d’inciter les salariés à retarder la date à laquelle ils demandent leur retraite, le nouveau régime instaure un abattement temporaire (malus) de 10%, pendant trois ans au maximum, pour les assurés qui liquident leurs droits avant 67 ans et dès qu’ils ont obtenu le taux plein. Cet abattement ne sera pas appliqué à ceux qui reportent leur demande de 4 trimestres. Enfin, l’assuré qui patientera 8, 12, ou 16 trimestres, bénéficiera pendant un an d’un bonus de 10 %, 20 % voire 30 %.

Si vous demandez votre retraite alors que vous n’avez pas le taux plein ? Rien ne change, vous subirez comme aujourd’hui une minoration définitive de vos retraites.
Toucher plus tôt une retraite minorée de façon viagère ou temporaire ou attendre pour viser un bonus temporaire ? Le choix dépend des droits acquis dans le passé. Percevoir de suite une retraite temporairement minorée ou attendre 2 ans pour bénéficier d’un bonus pendant un an ? Faites vos comptes avant de décider.

Vous êtes cadre : mettez de côté vos relevés de points Agirc

Retrouvez la suite de l’article fusion des régimes de retraite Agirc et Arrco au 1er janvier 2019 sur le site de l’UFE. Vous pouvez également nous suivre sur les réseaux sociaux LinkedIn et Twitter.

Chaque cas est unique. Un bilan retraite individualisé et rigoureux permet d’évaluer ses droits à différents âges de départ, ses options et ainsi les enjeux financiers qui en résultent. Les experts retraite de Novelvy Retraite vous conseille en toute indépendance.