Une piste à explorer : la retraite progressive

Par Nathalie Cheysson-Kaplan | Publié le 5 décembre 2017 dans Le Monde – Argent & Placements

Retraite Progressive

La retraite progressive.

Encore méconnu, ce dispositif procure de nombreux avantages . Il va bientôt être étendu.

La retraite progressive aurait-elle enfin trouvé son public ? Alors qu’ils n’étaient que 3 000 salariés à l’avoir choisi avant la réforme de 2014 qui a assoupli ses conditions d’accès, ils étaient un peu plus de 11 500 à en avoir profité à la fin de 2016, dont près de 70 % de femmes, selon les derniers chiffres publiés par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV).

Continuer à cotiser.

Accessible dès 60 ans, soit deux ans avant l’âge de la retraite, la retraite progressive permet de lever le pied en douceur en vous autorisant à percevoir une partie de vos retraites (base et complémentaire) tout en continuant à travailler à temps partiel. Les conditions à réunir sont peu contraignantes : il suffit de justifier d’une durée d’assurance de cent cinquante trimestres et de fournir un contrat de travail à temps partiel représentant entre 40 % et 80 % d’un temps plein.

«Mais il n’est pas nécessaire de réduire effectivement son temps de travail. Pour les salariés, le plus souvent les femmes, qui sont déjà à temps partiel, c’est même une aubaine. Non seulement elles n’ont pas à demander l’accord de leur employeur pour en profiter, mais elles vont aussi gagner plus qu’avant en travaillant puisque leur pension de retraite va venir s’ajouter à leur salaire», explique Pascale Gauthier, associée chez Novelvy Retraite.

En savoir plus, sur Le Monde.

Prenez contact avec un expert retraite pour toutes vos questions retraite.

Novelvy Retraite, votre expert bilan retraite et liquidation retraite depuis 1986.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *