En possession d’un élément nouveau, comment recalculer sa retraite

Par Christine Canbus | Publié en octobre 2016 dans Serengo, magazine féminin à destination des séniors

Je suis déjà à la retraite mais j’ai retrouvé de nouveaux justificatifs

Dans la pratique, les caisses de retraite font tout pour éviter cette situation : lorsque vous remplissez votre dossier pour faire valoir vos droits et que des «trous» apparaissent dans votre carrière, la Cnav et l’Agirc-Arrco vous demandent ce que vous avez fait pendant ces périodes dont elles n’ont pas trace dans leurs fichiers. La Cnav envoie par exemple un «questionnaire de période lacunaire». «Cela peut concerner des trimestres pour lesquels une entreprise a omis de payer les cotisations sociales – par exemple dans un contexte de redressement judiciaire -, des trimestres validés à l’étranger ou les cas où l’employeur s’est trompé en rédigeant la déclaration annuelle des données sociales (confusion sur le nom, le numéro de Sécurité sociale, etc.)», détaille Émeric Pichon, consultant chez Novelvy Retraite. Le hic ? Il peut arriver que, de votre côté, vous n’ayez pas non plus les justificatifs pour ces périodes. Vous laissez donc tomber et liquidez malgré tout vos droits à la retraite. Mais quelques années plus tard, en aménageant vos combles ou en triant des papiers chez vos parents, vous retrouvez les fiches de paie en question.

Vingt ans pour agir

Lire la suite sur : www.serengo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *