Retraite et professionnels du conseil, des choix à faire

Par Pascale Gauthier | Publié le 6 décembre 2017 dans boursier.com

Retraite et professionnels du conseil

En matière de conséquences sur les retraites, on retiendra du PLFSS 2018 la hausse de la CSG et la « suppression » du RSI pour les indépendants. Mais les professionnels du conseil devront surtout se préparer et mesurer les conséquences d’une mesure importante reprise du PLFSS 2017.

 

Hausse de la CSG

L’augmentation de 1,7 % de la CSG ne concernera que les retraités qui ne bénéficient pas de l’exonération ou du taux réduit. En tenant compte de l’ensemble des prélèvements, CSG, CRDS, Casa et du prélèvement de l’assurance maladie sur les retraites des régimes complémentaires, le taux de prélèvement global sur les retraites passera à 9,1 % sur les régimes de base et 10,1 % sur les régimes complémentaires.

Adossement du RSI au régime général

Le Projet de loi, définitivement adopté le 4 décembre, prévoit un transfert en deux ans à compter du 1er janvier 2018 des activités du Régime Social des Indépendants (RSI) vers le régime général des salariés du privé.

Quelles seront les conséquences pour les retraites ?

Les cotisations de retraites n’augmenteront pas pour les indépendants aujourd’hui affiliés au RSI. Ils conserveront leur régime de retraite spécifique, le régime complémentaire des indépendants (RCI). Le taux de cotisation auprès de ce régime (8 % en tranche 2) ne s’alignera pas sur les 20,55 % représentant le total des cotisations salariales et patronales aux régimes complémentaires des salariés du privé (Agirc-Arrco).

En contrepartie, pas d’augmentation du niveau de retraite en vue

Salariés ou commerçants, les régimes de retraite de base du RSI et le régime général sont identiques depuis 1973. Depuis le 1er juillet 2017, les assurés, nés à partir de 1953 qui ont relevé de ces deux régimes reçoivent une seule retraite fusionnant les droits acquis dans chaque régime.

En ce qui concerne la retraite complémentaire, le taux de cotisation, nettement plus faible on l’a vu, au RCI et un rendement technique comparable (6,80 % pour le RCI à comparer aux 6,18 % affichés par l’Agirc Arrco) expliquent une acquisition de droits à la retraite beaucoup plus faible.

Un nouveau mode de versement des acomptes de cotisations à tester

Lisez la suite de l’article « Retraite et professionnels du conseil, des choix à faire » sur boursier.com.

Nous contacter pour toutes questions sur votre situation personnelle.

Deux prestations de conseil et de prise en charge des démarches : Bilan Retraite & Liquidation Retraite.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *