Retraite : quelles stratégies pour échapper au malus ?

Par Roselyne Poznanski

Les Echos : échapper au malus

Pour escompter une pension optimale, il est nécessaire de mesurer l’impact du malus et d’anticiper les possibilités permettant de le limiter ou de l’annuler. Certaines dépendent du bon vouloir de l’employeur, mais d’autres appartiennent totalement au salarié…

C’est une réalité mathématique qui découle directement des modes de cotisation et de  calcul des pensions. Plus les salaires perçus au cours de la carrière professionnelle sont élevés, plus la part Agirc-Arrco dans le montant de la retraite globale l’est aussi. L’an passé, elle a représenté en moyenne 33 % pour les non-cadres, mais 55 % pour les cadres.  ces derniers vont donc être d’autant plus impactés par le malus que leur future pension sera élevée.

Comment y échapper ? Plusieurs solutions peuvent être envisagées.

Travailler un an de plus pour échapper au malus

À condition que l’environnement professionnel le permette, retarder d’une année son départ à la retraite est évidemment l’option la plus facile à mettre en œuvre puisqu’elle n’exige ni négociation ni accord de l’employeur. Tout salarié est en effet libre de travailler jusqu’à ses 70 ans si le cœur (ou la raison…) lui en dit !

C’est aussi l’option qui répond au plus près à l’esprit de l’accord Agirc-Arrco dont l’objectif, même s’il n’est pas explicite, vise à différer autant que faire se peut le versement des pensions…

Si vous êtes né en avril 1957 et si vous avez droit à une retraite à taux plein au 1er mai 2019, vous devrez poursuivre votre activité professionnelle jusqu’à la fin juin 2020, car l’année supplémentaire à effectuer doit être comptabilisée non pas de date à date, mais par trimestres civils échus. Pour effectuer cette toute dernière année, vous pouvez évidemment continuer à travailler à temps plein. Côté régime général, vous bénéficierez d’une surcote de 5 % qui s’appliquera au montant de votre retraite de base.

Lire la suite de l’article Retraite : quelles stratégies pour échapper au malus ? sur le site Les Échos.

Retrouvez également toutes nos actualités sur les réseaux sociaux : LinkedIn, Twitter et Facebook. Lisez régulièrement nos articles sur le blog.