Système universel des retraites : le Big Bang de la réversion

Par Pascale Gauthier Système universel des retraites : le Big Bang de la réversion

Big Bang Réversion

Les 42 régimes actuels de retraite devraient migrer vers un Système Universel de Retraite à partir du 1er janvier 2025. Cette réforme devrait également s’appliquer à la réversion : ce droit dérivé qui permet au conjoint ou ex-conjoint survivant d’un assuré décédé de toucher une partie de la pension de retraite du défunt.

Dans ce domaine, la réforme vise à corriger les défauts souvent attribués aux anciens régimes en harmonisant les règles appliquées aux assurés et en prenant en compte le niveau de vie des conjoints.

Réversion : à qui s’appliqueront les nouvelles règles ?

La réversion restera, comme aujourd’hui, réservée aux époux. Les demandes passées d’ouverture de ce droit aux concubins ou partenaires de Pacs n’ont, en effet, pas été retenues et la règle du « sans mariage pas de réversion » demeure. Ces règles s’appliqueront pour des retraites prises à partir de 2025, date d’entrée en vigueur du nouveau système. Les modalités applicables dépendront alors du régime de retraite dont bénéficiait le conjoint décédé.

Quelles conditions ?

Les pensions de réversion seront calculées selon les règles applicables aujourd’hui si le conjoint décédé était déjà à la retraite au 31 décembre 2024 :

  • mêmes conditions d’âge : 55 à 60 ans selon les régimes,
  • mêmes conditions de ressources, si elles s’appliquent,
  • des taux de réversion fonction du régime de retraite (50 %, 54 % ou 60 %).

Dans le nouveau système, le droit à réversion ne sera ouvert qu’à partir de 62 ans. Les mécanismes de l’allocation veuvage seront donc à revoir. En effet, celle-ci cesse aujourd’hui d’être versée à 55 ans.

Retrouvez l’article complet « Système universel des retraites : le Big Bang de la réversion » sur le site de boursier.com.

D’autre part, n’hésitez pas à nous contacter directement pour toutes questions concernant votre dossier retraite.

Vous pouvez également nous rejoindre sur les réseaux sociaux. Partagez aussi nos articles et « likez » notre page Facebook ! LinkedIn, Twitter et Facebook.