Protection du conjoint lors d’une expatriation

Protection du conjoint lors d’une expatriation

Lors d’une expatriation, si le conjoint n’a pas repris d’activité dans le pays d’accueil, il a la possibilité de s’inscrire à la Caisse des Français de l’Étranger (CFE) comme chargé de famille. Mais sous certaines conditions : élever au moins un enfant de moins de 20 ans, ne pas travailler, ne pas être rattaché à un régime de retraite obligatoire, avoir dépendu pendant au moins 5 ans d’un régime français obligatoire d’assurance maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *