Comment valider 4 trimestres de retraite en 2017

Salarié ou indépendant, actif ou proche de la retraite : comment valider 4 trimestres de retraite en 2017 ?

conseils-d-experts-retraite

En 2017, que vous soyez salarié du privé ou travailleur indépendant, vous validerez 4 trimestres de durée d’assurance en cotisant sur un revenu annuel brut de 5 856 € auprès de votre régime de retraite de base.

Ainsi, si votre rémunération de salarié ou votre revenu d’indépendant sont supérieurs au plafond de la sécurité sociale pour 2017 (39 228 € / an soit 3 269 € / mois), vous obtiendrez vos 4 trimestres en travaillant deux mois seulement.

En effet, exception faite de l’année du départ en retraite, il n’est pas nécessaire de travailler toute l’année pour obtenir ses quatre trimestres. Il suffit de cotiser sur une base équivalente à 600 fois le SMIC horaire.

Comme confirmé par un décret paru au Journal Officiel du 23 décembre 2016, https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033675194&dateTexte=&categorieLien=id, au 1er janvier 2017, le Smic passera de 9,67 € à 9,76 € : cette augmentation symbolique de 0,93 % permettra de maintenir sous la barre des 6 000 € la rémunération nécessaire pour valider 4 trimestres.

Depuis le 1er janvier 2014, en application de la réforme 2013 des retraites, il suffit de cotiser sur une base équivalente à 150 fois le Smic horaire pour valider 1 trimestre pour la retraite (avant cette date, le salaire devait atteindre 200 fois le Smic horaire).

Prenons l’exemple de Jean et Michel. Jean avec un salaire de 2 000 € brut / mois aura cotisé fin mars sur un total de 6 000 € et validé ainsi 4 trimestres en 3 mois.

Michel, avec un salaire brut de 3 500 € / mois aura cotisé auprès de son régime de base au plafond mensuel de la sécurité sociale (3 269 €) en 2017. Fin février, un salaire de 6 538 € (2 x 3 269 €) sera enregistré sur son compte. Il aura donc validé 4 trimestres dans les deux premiers mois de l’année.

Quelles sont les exceptions à cette règle ?

Pour les assurés qui liquident leurs retraites en cours d’année… le décompte de trimestres est basé sur ce revenu minimal mais aussi sur la durée effective de travail. Si Michel ou Jean demandent leur retraite en 2017, ils devront attendre le 31 mars pour valider 1 trimestre, le 30 juin pour en valider 2 et le 30 septembre pour en valider 3.

Autre exception, les assurés fonctionnaires ou assimilés pour lesquels le décompte de trimestres tient compte de la durée effective de travail.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *