Détaché, expatrié : quelle différence ?

On parle beaucoup de mobilité internationale, mais comment sont prises en compte les périodes de travail à l’étranger ?

Detache-Expatrie

Alors que dans le langage courant tout français installé à l’étranger est considéré comme expatrié, la sécurité sociale distingue le détaché de l’expatrié. Explications.

Le détaché

Le salarié est considéré comme détaché lorsqu’il est envoyé à l’étranger pour une durée limitée et maintenu dans ses droits au régime français de protection sociale (maladie, vieillesse…). La durée du détachement varie de 1 à 3 ans selon les conventions bilatérales de sécurité sociale conclues entre la France et le pays d’accueil. Le détachement est renouvelable une fois.

L’expatrié

Au-delà de cette durée autorisée, le salarié ne sera plus considéré comme détaché. Il sera considéré alors considéré comme expatrié aux yeux de la sécurité sociale. Mais l’employeur peut dès le début de l’expatriation choisir de ne pas faire bénéficier son salarié du statut de détaché.

Le salarié relève alors du régime de sécurité sociale du pays d’accueil et doit cotiser à ce régime. Il a la possibilité de cotiser, en parallèle, de façon volontaire auprès des régimes de retraite français.

Droits de retraite français

Quelle que soit votre durée d’affiliation, si vous avez cotisé à un système de retraite français dans le cadre de votre activité professionnelle, vous avez droit à une retraite française.

Pour bien comprendre quelles sont les règles qui s’appliquent dans votre cas, n’hésitez pas à prendre contact avec notre cabinet conseil en retraite. Un bilan retraite personnalisé vous permettra d’y voir plus clair dans les options et opportunités qui s’offrent à vous. Nos conseillers retraite prennent en charge toutes les démarches administratives auprès des caisses de retraite lors de la liquidation retraite. Les dossiers retraite des expatriés peuvent être gérés facilement à distance.

Pour plus d’information, vous pouvez également consulter le site de la Caisse des Français de l’Étranger (CFE) ou du Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale (Cleiss).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *