Salariés, qui peut bénéficier d’un départ anticipé ?

Pour bénéficier du départ à la retraite anticipée pour carrière longue, il faut remplir un certain nombre de conditions de durées d’assurance. Elles varient en fonction de la date de naissance de l’assuré. Mais, en résumé, il faut avoir commencé à travailler jeune (avant 16 ans ou avant 20 ans) et avoir un nombre suffisant de trimestres cotisés au moment de son départ en retraite. À noter, depuis la dernière réforme, un certain nombre de trimestres sont réputés cotisés et comptent dans le nombre de trimestres pris en compte dans la durée d’assurance : 4 pour le service militaire, 2 au titre de l’invalidité, tous les trimestres de maternité, tous les trimestres de majoration de durée au titre du compte pénibilité, 4 de chômage et 4 d’incapacité temporaire pour maladie et accidents du travail. Attention, les trimestres de majoration de durée d’assurance pour enfants ne sont pas retenus dans le cadre de ce dispositif.

Par exemple, un assuré né en 1960 et ayant validé 5 trimestres avant la fin de l’année civile de ses 16 ans, pourra demander sa retraite au taux plein dès 58 ans à condition de justifier de 175 trimestres cotisés ou réputés cotisés. Ou s’il a validé 5 trimestres avant la fin de l’année civile de ses 20 ans, et 167 trimestres cotisés, il pourra partir en retraite au taux plein dès 60 ans.

5 commentaires
  1. Actuellement salarié née le 12/08/1958 commencé à travailler jeune a 16 ans et 10 mois (longue carrière) aujourd’hui 171 trimestres cotisés. A 60 ans la retraite a taux plein ?

    1. Madame, Monsieur,

      Tout d’abord merci pour votre lecture attentive de nos articles.

      Né le 12 aout 1958, vous avez commencé à travailler à 16 ans et avez 171 trimestres acquis fin 2016.

      Né en 1958 avec 171 trimestres validés vous aurez droit à une retraite au taux plein puisque vous dépassez largement les 167 trimestres requis.

      Par contre le droit au départ anticipé au titre des carrières longues dépend de la nature des trimestres (pas plus de 4 trimestres de service militaire, de chômage et les trimestres de maternité).

      Si vous êtes une femme (vous écrivez « née le 12/08/1958 »), les 8 trimestres au titre des enfants ne sont pas non plus retenus.

      Dernière remarque : M Fillon, s’il est élu, entend faire reculer l’âge de départ à la retraite de 62 ans 65 ans et l’âge de départ anticipé de 60 ans à 63 ans.

  2. Bonjour
    Je suis née le 21 decembre 1962 et j’ai commencé un apprentissage le 1er octobre 1979 jusqu’au 30 juin 1982, je rentre dans le cadre de validité pour prendre en compte ces années d’apprentissage , mais pour l’instant seule l’année 1982 a été pris en compte, et pas les autres, je souhaite partir à 60 ans pour carrière longue soit le 1 et janvier 2023! Et aurai donc mes 168 trimestres ! Comment faire pour que mes années d’apprentissage, malgré mes multiples relances , l’organisme ne m’a toujours pas repondu sur ce point !
    Merci pour votre reponse
    Philippe

    1. Bonjour,
      Pour pouvoir répondre à votre question il nous faudrait d’autres éléments qui seraient trop longs à lister ici. Nous pouvons donc vous proposer une consultation payante pour étudier votre situation avec vous. N’hésitez donc pas à nous téléphoner et prendre un rendez-vous avec un consultant.
      Sinon, vous pouvez également saisir le Médiateur de la CNAV (si c’est bien l’organisme que vous évoquez) par courrier afin de lui signaler vos difficultés à obtenir une réponse. Ce dernier pourra alors relancer le service en question.
      Cordialement
      Emeric Pichon, responsable liquidation droits de retraite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *